SO-Permis.com

PRINCIPE  DE LA  CONDUITE  ACCOMPAGNEE

 

  • Cette filière peut être commencée dès 15 ans. Une fois qu’il aura 17 ans et demi , il pourra passer son examen si son niveau est suffisant. Attention, il ne pourra conduire seul que lorsqu’il aura 18 ans. Pendant ce délai, il continu la conduite accompagnée.

     

  • La conduite avec l’accompagnateur se déroule sur une durée minimale d’un an et 3 000 kilomètres minimum.

 

  • L’élève peut choisir son ou ses accompagnateurs hors du cadre familial. Celui-ci doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans sans interruption ( et sans avoir fait l’objet d’invalidation ou d’annulation du permis de conduire lors des 5 dernières années).

 

  • Il faut avoir obtenu l'accord préalable écrit de l'assureur du véhicule qui sera utilisé pour la conduite accompagnée sur l'extension de garantie.

 

A compter de la date de délivrance de l'attestation de fin de formation initiale, l’apprenti conducteur durant sa période de conduite accompagnée  doit :

 

  • Parcourir 3000 km minimum sous la vigilance et avec les conseils d’un accompagnateur. La durée  de la conduite accompagnée ne peut étre inferieure à un an avant le passage de l'examen pratique.

 

  • Se rendre avec le ou les accompagnateur(s) et le formateur à 2 rendez-vous pédagogique qui durent chacun 3H.

 

Chaque RDV pédagogique se compose:

 

  • D’ 1 heure de conduite permettant au formateur d'évaluer le comportement et la progression de l’élève.

 

  • D'un échange en salle autour de l’expérience acquise et de thèmes de sécurité routière (ex: la vitesse, l'alcool, la vigilance et la fatigue, les assurances…).

 

Au deuxième rendez-vous pédagogique, le formateur évalue si l'élève est apte à être présenté à l'épreuve pratique du permis de conduire.

 

Attention, 2 à 4h de conduite seront prises juste avant l'examen pratique pour corriger les éventuelles lacunes, se réhabituer au véhicule de l'auto école, et enfin travailler autour du centre d'examen.

 

 

LES  NOMBREUX  AVANTAGES

 

  • Pratiquer l'apprentissage anticipé de la conduite va incontestablement dans le sens d’une plus grande sécurité !

 

  • La formation est moins longue et donc moins coûteuse. On ne demande pas à un élève en conduite accompagnée, le même niveau qu’un élève en formule classique.

 

  • L'AAC permet d'acquérir une expérience de la conduite en toute sécurité sous contrôle d'un accompagnateur avant l'obtention du permis de conduire.

 

  • L'AAC est une formule rassurante pour les parents et pour l'apprenti conducteur.

 

  • L'AAC permet  un meilleur taux de réussite au permis de conduire. 

 

  • La durée du permis probatoire est de 2 ans au lieu de 3 ans (sans infraction entraînant un retrait de point du permis de conduire).

 

  • Le coût de l'assurance sera également moins élevé.